Patrimoine culturel Prisons des Princes de Monaco

Présentation

Prison des Princes de Monaco, Duc de Valentinois de 1642 à la Révolution Française. Sur le linteau de la porte on remarque le blason de la Famille Grimaldi.

Pour le dédommager des sacrifices consentis dans la lutte avec l'Espagne, Louis XIII donne le duché de Valentinois par le traité de Péronne au Prince de Monaco en 1642. Ils resteront Duc de Valentinois jusqu'à la Révolution Française Les Armoiries des Princes de Monaco, au dessus de la porte, sont gravées sur pierre entourées d'un cadre à moulures et surmontées d'une couronne de prince."D'argent à 15 fusées de gueules". La maison est montée sur 4 étages en comptant la cave et les combles. Chaque étage renferme une pièce de dimension moyenne avec un cachot dans le fond, éclairé seulement par une lucarne. En retrait se trouvait une petite maison qui servait de logement au geôlier, qui pouvait ainsi avoir l'œil sur tout. Elle accueillit les fraudeurs, fauteurs de troubles et autres auteurs de larcins et de rapines de 1690 à 1780. Ne présentant pas cependant tous les avantages de sécurité souhaitables dans une partie de la Haute ville très fréquentée, le procureur général du Parlement de Grenoble ordonna le 3 juillet 1775, de les réparer (étant trop étroites et peu sûres) ou de les reconstruire. Au besoin d'en reconstruire de nouvelles: les prisons de la rue Peyrolerie. Ainsi les prisons en côte chaude furent nommées Vieilles prisons lorsqu'elles furent remplacées par d'autres en 1780.
Lire plus

Informations générale

Labels & classements

  • XVIIe siècle

Types

  • Site et monument historiques

Types

  • Maison
  • Patrimoine historique

Vous aimerez aussi

Camping

Camping les 4 Saisons

Grâne

Activités sportives

Canoë – Kayak avec Kayakland

Aouste-sur-Sye